Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/22/d612733617/htdocs/wp-content/themes/marketing-expert/header.php on line 10

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/22/d612733617/htdocs/wp-content/themes/marketing-expert/header.php on line 11
Comportement du e-shopper, 8 points à retenir de l'étude KPMG - e-CatWoman
Actualité

Comportement du e-shopper, 8 points à retenir de l’étude KPMG

e-shopperKPMG international a réalisé une étude sur le comportement d’achat du shopper online.

L’étude est réalisée avec une approche « customer centric » et étudie le rapport entre l’online et les magasins physiques vu sous le prisme du shopper.

1.Les Millenials, une cible à privilégier les Babyboomers une cible à ne pas oublier

Babyboomers (1946-1965), Génération X (1966-1981) et Millenials (1982-2001) sont les 3 segments d’âge étudiés.
Même si Les Baby Boomers achètent maintenant aussi fréquemment que les autres générations, les « Millenials » représenteront bientôt une majorité de e-shoppers, ce qui demandera une concentration d’efforts dans la compréhension des attitudes, motivations et comportement de cette cible par la data.

2.Des comportements web différents d’un pays à un autre

Les critères d’achat sur un site, la catégorie de produit privilégiée, les raison d’achat offline plutôt qu’online sont autant de critères qui diffèrent d’une région du monde à l’autre.
Par exemple: en France les jouets pour enfants sont une catégorie fortement achetée online, au Brésil et en Grèce ce sont les médicaments, et les vins en Australie et Belgique.
En Russie, en Europe de l’est et en Asie les avis clients comptent plus que dans d’autres pays.

En Asie une des principales raisons d’acheter en ligne plutôt qu’en magasin est d’éviter la foule.

 

3.Les catégories les plus achetées vs les catégories en croissance

Les 1ères catégories achetées restent les livres et la musique avec une croissance moindre liée à la croissance du streaming et les vêtements. Les futures catégories en croissance sont les téléphones, les ordinateurs, les meubles et la décoration.

4.La croissance des e-tailers

 Les principaux E-tailers mondiaux sont  Taobao, Alibaba et Amazon.

5.Les consommateurs préfèrent acheter par PC

Malgré la forte croissance des achats réalisés sur smatphone, le device privilégié est l’ordinateur ( 57% vs 17% par smartphone). Des différences significatives sont constatées par région, en Chine « mobile centric »  le pourcentage est 2 fois supérieur sur mobile.  Les chiffres sur le mobile auront tendance à augmenter par la cible Millenials.

6.Il ne faut pas choisir entre un modèle online ou offline

Pour la notoriété de la marque, magasins physiques et présence web sont indispensables, c’est une nécessité intergenérationnelle.
2/3 des shoppers ont utilisé leur smartphone en point de vente physique pour chercher le produit en ligne
Selon Paul Martin,  UK Head of Retail (KPMG UK) ce qui compte est  que  les 2 réseaux soient interconnectés pour offrir une expérience optimale au shopper.
Les incentives e-commerce et retail doivent être « channel agnostic » , vendeurs et services marketing doivent aussi bien être incentivés sur les chiffres magasins que les chiffres e-commerce.
 Certaines marques, comm MUJI, vont plus loin, la division e-commerce est objectivée sur sur le nombre de visiteurs du magasins. Nespresso fait le lien entre le online par son programme de fidélité Nespresso club.

7. Les 4 étapes du parcours du e-shopper

1.Awareness (prise de connaissance, découverte) – Déclencheurs et influenceurs

2.Considération: Recherche du produit et de l’entreprise
3.Conversion: où et quand acheter
4.Evaluation: expérience et feedback
 Le temps passé à chacune d’elle dépend du type de la catégorie. Si c’est un achat engageant comme les un produit high tech, plus de temps est accordé à la recherche concernant le produit. S’il s’agit du food qui est une catégorie plus convenient, le temps de considération est beaucoup plus court.
Les principaux attributs d’achat restent les prix et la promotion, ensuite fonctionnalités puis la réputation de la marque, comme en offline. Les avis clients sont également très importants souvent diffusés sur les médias sociaux.

8.Pourquoi les consommateurs achètent en ligne ou en magasin en premier et inversement

  • Les principales raison d’acheter en ligne plutôt qu’en magasin
 La praticité et le prix
  • Les principales raison d’acheter en magasin plutôt qu’en ligne
Pour toucher le produit, vérifier la qualité la matière si correspond bine au visuel sur le site.
L’étude complète est très riche et étayée de graphs et data utiles, je vous conseille de consulter le détail des 4 étapes de la customer journey, et les spécificités par pays qui doivent influencer les stratégies locales.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

You may also like
Analyser le profil des utilisateurs
Analyser le profil de mes utilisateurs #GA
seo et insight shopper
Exploiter des outils SEO pour identifier des Insights sur sa catégorie

Leave Your Comment

Your Comment*

Your Name*
Your Webpage